IOANNA KOSYFOLOGOU
« LES LUBRIFIANTS NOUS PARLENT »

PASCAL DRO I PHOTOS DPPI

Chez Aston Martin, en Championnat du Monde d’Endurance, une jeune femme veille à la santé des moteurs. De leur naissance à leur réfection, cette jeune ingénieure prend soin de ces merveilles de technologie.

Lorsqu’elle prend la parole, une seule évidence s’impose à vous : Ioanna Kosyfologou vit son rôle avec passion. Et l’une des premières choses qu’elle vous dit est : « Je fais partie de l’équipe Aston Martin ». Pour elle, c’est important. Primordial, même. Lorsqu’elle évoque son parcours et cet objectif visé depuis longtemps, c’est bien plus qu’une leçon de motivation qu’elle vous donne. Aston Martin, Total et Ioanna, c’est aussi une histoire de rencontre et d’envie de gagner.

En quoi consiste exactement votre rôle d’ingénieur chez Aston Martin Racing ?
Je suis intégrée à l’écurie Aston Martin Racing, je voyage et je travaille avec elle. Je réalise des analyses des lubrifiants, ceux des moteurs et ceux des boîtes de vitesses, pour étudier et gérer les concentrations en métaux. Cela nous permet de vérifier les usures, les usages faits des moteurs et des boîtes, aux essais et en course.

Comment procédez-vous ?
À la manière de blood tests, nous prélevons des échantillons et les analysons ensuite avant passage par notre spectromètre atomique. Nous possédons une base de données que nous alimentons ainsi régulièrement et à laquelle nous confrontons les résultats obtenus à chaque analyse.

Découvrez la suite de l’article dans le numéro 12

Chez Aston Martin, en Championnat du Monde d’Endurance, une jeune femme veille à la santé des moteurs. De leur naissance à leur réfection, cette jeune ingénieure prend soin de ces merveilles de technologie.

Lorsqu’elle prend la parole, une seule évidence s’impose à vous : Ioanna Kosyfologou vit son rôle avec passion. Et l’une des premières choses qu’elle vous dit est : « Je fais partie de l’équipe Aston Martin ». Pour elle, c’est important. Primordial, même. Lorsqu’elle évoque son parcours et cet objectif visé depuis longtemps, c’est bien plus qu’une leçon de motivation qu’elle vous donne. Aston Martin, Total et Ioanna, c’est aussi une histoire de rencontre et d’envie de gagner.

En quoi consiste exactement votre rôle d’ingénieur chez Aston Martin Racing ?
Je suis intégrée à l’écurie Aston Martin Racing, je voyage et je travaille avec elle. Je réalise des analyses des lubrifiants, ceux des moteurs et ceux des boîtes de vitesses, pour étudier et gérer les concentrations en métaux. Cela nous permet de vérifier les usures, les usages faits des moteurs et des boîtes, aux essais et en course.

Comment procédez-vous ?
À la manière de blood tests, nous prélevons des échantillons et les analysons ensuite avant passage par notre spectromètre atomique. Nous possédons une base de données que nous alimentons ainsi régulièrement et à laquelle nous confrontons les résultats obtenus à chaque analyse.

Découvrez la suite de l’article dans le numéro 12

Commandez le SPIRIT OF LE MANS #12
error: Content is protected !!